Séminaire de la Bibliothèque

433
image_pdfTélécharger PDFimage_printImprimer

Nous vous invitons à participer à un Séminaire de la bibliothèque : 

« Le père on peut bien s’en passer ! A condition de s’en servir… » 

 Vendredi 9 JUIN 2023,

de 18h30 à 20h30,

à l’hôtel Le Récif, Saint-Gilles.

Nous y mettrons au travail et à la conversation le thème du Congrès Pipol XI, « Clinique et critique du patriarcat », à partir de présentations courtes de plusieurs ouvrages de psychanalyse présents dans la bibliothèque de l’ACF à la Réunion, ainsi que d’un roman de la littérature contemporaine.

Comment la psychanalyse aborde-t-elle la question du père, comment cette question a-t-elle évolué dans l’enseignement de Lacan ?

Comment lire les enjeux actuels sur la question du patriarcat, quelles conséquences de l’évaporation du père sur le malaise dans la civilisation et sur la subjectivité de notre époque ?

Cette séquence sera l’opportunité de vous faire découvrir des ouvrages de notre bibliothèque ainsi que de converser autour de ce thème d’une grande actualité clinique et politique.

Si vous souhaitez apporter votre contribution en écrivant un court texte, une réflexion, une question, à partir d’une référence bibliographique, nous serons ravies de recevoir vos propositions, contactez-nous !

Entrée libre, sur inscription : psychanalyse@acf-lareunion.fr

 

Références bibliographiques :

-Parcours sur l’évolution de la question du père dans l’enseignement de Lacan à partir de plusieurs Séminaires publiés (Séminaires III, V, XXIII) et de l’ouvrage « Des Noms-Du-Père » (première et unique leçon du séminaire Des-Noms-Du-Pères, 20 novembre 63). 

– 2 références de Lacan traitant des conséquences de l’évaporation du père : « Note sur le père » (1968), publié dans La Cause du Désir n°89, p 8, et la dernière leçon du Séminaire XIX, Ou Pire…

-2 ouvrages de psychanalystes membres de l’ECF et de l’AMP : « L’être et le genre » de Clotilde Leguil « Mode de jouir au féminin » de Marie-Hélène Brousse.

-Un roman de la littérature contemporaine :  « La tache », de Philip Roth. 

Sophie Cesano et Florence Smaniotto – Responsables de la bibliothèque de l’ACF à la Réunion