1

Du désir au cartel, pas sans l’écriture

Du désir au cartel, pas sans lécriture

Le thème du cartel dont je fais partie « Jouissance féminine, aujourd’hui ? » s’est élaboré à partir du constat que notre civilisation change très vite et que les lignes de la jouissance féminine, peut-être bougent également ? Il existe une progression sans conteste de mouvements d’activistes non binaires, queers, … sur l’île. Leur vocabulaire change, avec beaucoup d’anglicismes et de nouvelles définitions. Il existe un engouement pour une recherche identitaire au regard de « l’art » avec des techniques corporelles, comme le voguing … qui utilisent la caméra, ce qui se voit jusqu’à la (dé)monstration. Les codes vestimentaires sont en mutation de façon très prégnantes, comme si la première marche des visibilités, à la Réunion, avait permis à l’extraordinaire de devenir ordinaire. Une jouissance sur fond de féminisation, mais son versant illimité n’en fait pas pour autant, une jouissance féminine.

Une impasse 

J’ai d’abord proposé une lecture du livre Femmes lacaniennes[1]. J’y ai trouvé beaucoup de références qui traversent l’enseignement de Lacan, pas sans des références à J.A. Miller. Éric Laurent en a écrit la préface en l’intitulant La psychanalyse vue du côté femme. Rose-Paule Vinciguerra aborde l’hystérie avec des traversées sur l’amour d’une femme pour un homme, la relation mère-fille, le rapport au sexe, la cure, sa fin par la passe, le désir de l’analyste, la notion de pas-tout, telle la progression d’une analysante en cure. Bien que j’aie lu environ 150 pages de ce livre, que j’ai souligné des passages qui m’intéressent, qui suscitent des interrogations, je n’ai pu m’y remettre avec l’enthousiasme du début. Quelque chose achoppe, mais quoi ?

Un début de dénouement 

Plus-une d’un cartel travaillant sur les « Formes du désir féminin »[2], Anna Aromi parle de « Créer un vide, un trou » d’emblée dans le cartel, afin de permettre une élaboration. Une élaboration attendue, puisque les produits de ce cartel seront publiés dans la prochaine revue Scilicet. Ces propos illustrent bien le thème de cette journée[3] des cartels, Du désir au cartel, pas sans l’écriture. D’ailleurs, en 1967, Lacan disait : « Autour de ce trou dans le savoir propre à chacun, ce non-su, se trace un cadre pour le savoir »[4].

N’ai-je pas voulu combler ce trou trop vite ?

De la soirée préparatoire au congrès de l’AMP[5], un début de réponse s’est ébauché pour moi : depuis que le livre de R.P. Vinciguerra a été écrit, les mutations sont allées très vite et il met en avant la nécessité d’élargir nos lectures.  C’est aussi un temps où d’autres évolutions se profilent : celle de la procédure de la Passe, celle de la folie généralisée dans une démocratie qui ravale le mot à la chose, sans considérer l’écart qu’introduit l’inconscient. Cette journée Question d’École  où il a été question de la « dépathologisation », de la loi …

Écrire

Loin d’avoir cerné tous les enjeux qu’amènent la dépathologisation dans notre champ, j’ai commencé à écrire pour l’intercartel et le séminaire interne aux membres de l’ACF locale et ma question de cartels a émergé : La dépathologisation : jouissance toute et jouissance féminine ? Ou comment y faire avec un monde où le pathologique devient normal ?

Stéphanie Tessier

[1] Vinciguerra.R.-P, Femmes lacaniennes, éditions Michèle, édition Je est un autre dirigée par Ph. Lacadée

[2] Cartel multilingues, mis en place pour travailler le thème des grandes assises virtuelles internationales de l’AMP du 31 mars au 3 avril 2022, « La femme n’existe pas ».

[3] Intercartel et rentrée des cartels, le 12 Février 2022, avec la participation de Dominique Corpelet, par zoom.

[4] Lacan. J, Proposition du 9 octobre 1967 sur le psychanalyste de l’École, Autres Ecrits, Paris, Seuil, 2001

[5] Soirée préparatoire au congrès de l’AMP[5] « La femme n’existe pas » du lundi le 31 janvier 2022




Soirée Ciné-débat du groupe CERADA-Constellations avec Hervé Damase : mardi 14 juin-17h30-20h30 – Hôtel Alamanda

Cher.e.s collègues,

Dans le cadre des Journées de l’ACF à la Réunion avec Hervé Damase, le groupe CEREDA « Constellations » (Centre d’Étude et de Recherche sur l’Enfant dans le Discours Analytique) de la Réunion organise une soirée ciné-débat autour du film « We need to talk about Kevin », le mardi 14 juin de 17h30 à 20h30.

La participation à cette soirée est libre et gratuite mais il est fortement conseillé de vous y inscrire à l’adresse suivante : conversation.constellations@laposte.net  ou au 069346 98 34.

Bien cordialement,

Pour l’équipe du site,

Michèle CHALMIN-JOUFFLINEAU




Journées de l’ACF avec Hervé Damase : les 16 et 17 juin 2022, à l’hôtel Alamanda

Cher(e)s collègues,
Les prochaines journées de l’ACF à la Réunion auront lieu les
 Jeudi 16 juin et vendredi 17 juin 2022
à l’hôtel Alamanda.
Nous travaillerons sous le titre
 » L’interprétation : enjeux cliniques et politiques »,
avec Hervé Damase, psychologue, psychanalyste à Clermont-Ferrand,
membre de l’ECF et de l’AMP.
Vous découvrirez le programme en cliquant ICI;.
Vous êtes invités à vous inscrire avant le mercredi 15 juin à 16h, avec le lien weezevent ci-dessous (inscription gratuite pour les inscrits à l’année):
-Vous pouvez vous inscrire à l’ensemble des journées ou uniquement à la conférence du jeudi soir ou uniquement à la séquence du vendredi matin.
-Par ailleurs, une soirée « Ciné-débat », organisée par le groupe CEREDA « Constellations », autour du film de Lynne Ramsay « We need to talk about Kevin », aura lieu en présence d’Hervé Damase, mardi 14 juin, de 17h30 à 20h30, à l’hôtel Alamanda.
L’affiche sera diffusée prochainement.
Entrée gratuite, préinscription conseillée à : conversation.constellations@laposte.net
Renseignements : 0693469834
A très bientôt!
Pour l’équipe du site,
Michèle CHALMIN-JOURFFLINEAU



Conférence d’Hervé Damase : L’interprétation qui réveille – Jeudi 16 juin 2022, 18h30-20h30, Hôtel Alamanda

Chers participants,

Dans le cadre des Journées de l’ACF qui se dérouleront le jeudi 16 et vendredi 17 juin 2022, Hervé Damase, psychanalyste à Clermont-Ferrand nous fait le plaisir de donner une conférence sous le titre :

« L’interprétation qui réveille »

Jeudi 16 juin 2022 de 18h30 à 20h30

Hôtel Alamanda – St Gilles les bains

A l’envers des pratiques d’écoute qui prolifèrent aujourd’hui, se soutenant du préjugé selon lequel « parler fait du bien », la psychanalyse, elle, vise le tranchant de l’interprétation afin que le sujet puisse se repérer face au réel.

120 ans après son invention par Freud, l’inconscient se manifeste de manière toujours plus insistante, au joint du signifiant avec le vivant.

« Pas d’écoute sans interprétation » (J.-A. Miller), tel est le pari de l’acte analytique.

Nous vous attendons nombreux!

Pour l’équipe du site,

Michèle CHALMIN-JOUFFLINEAU




XXème Congrès de la NLS : Fixation et répétition – les 2 et 3 juillet 2022 à Lausanne

S’INSCRIRE

 

L’ARGUMENT

 

LE BLOG




Les 52èmes Journées de l’ECF : « Je suis ce que je dis » – les 19 et 20 novembre 2022

Les 52èmes Journées de l’ECF se tiendront les 19 et 20 novembre 2022, sous le titre :

JE SUIS CE QUE JE DIS

Dénis contemporains de l’inconscient.

Très bientôt l’argument et les modalités d’inscription à retrouver sur notre site!

Pour l’équipe du site,

Michèle CHALMIN-JOUFFLINEAU

 




Atelier LATULU avec Camilo Ramirez : samedi 23 avril – 10h30 à 12h30 – St Gilles les Bains

Chères et chers collègues,

Nous vous invitons au prochain Atelier Latulu qui pourra compter sur la participation de Camilo Ramirez, psychanalyste, membre de l’ECF et de l’AMP :

Le samedi 23 Avril

à St Gilles les Bains*

de 10h30 à 12H30.

* Dans le respect des règles sanitaires

Pour cette session spéciale, les thèmes sont le langage, l’interprétation et l’autisme : qu’en est-il de l’interprétation quand le sujet ne parle pas ? qu’en est-il de l’interprétation dans l’autisme?

Si vous le souhaitez, lors de cette session, vous pouvez partager à propos d’une lecture (une page maximum) une question, un point de butée, une trouvaille.

Vous pouvez nous adresser vos écrits aux adresses mail suivantes :

[ mailto:michele.chalmin@wanadoo.fr | michele.chalmin@wanadoo.fr ]

[ mailto:catherinesoares104@hotmail.com | catherinesoares104@hotmail.com ]

Vous trouverez tous les détails sur notre affiche jointe dans ce mail.

Bien cordialement,

Michèle Chalmin et Catherine Soares-Lefebvre,

Responsables de l’atelier Latulu




Séminaire d’introduction à la psychanalyse : Lundi 28 mars, de 18h30 à 20h30 à l’Alamanda

Cher.e.s collègues,

La prochaine séquence du Séminaire d’Introduction à la Psychanalyse aura lieu :

Lundi 28 mars, de 18h30 à 20h30

à l’hôtel Alamanda, l’Hermitage les bains

Pour les personnes qui ne sont pas inscrites à l’année, vous êtes invités à effectuer votre inscription à la séquence et le paiement avec le lien weezevent ici : https://my.weezevent.com/seminaire-introduction-psychanalyse

(inscriptions possibles sur place en fonction des disponibilités.)

NB : La participation a cet événement est soumise aux mesures sanitaires en vigueur.




Parution du Jacaranda n°11 : « De la rencontre au surgissement du désir »

Chers collègues,

J’ai le plaisir de vous annoncer la sortie du dernier numéro du bulletin de notre ACF.

Sous le titre « De la rencontre au surgissement du désir », ce numéro 11 rend compte de l’activité de notre ACF à partir du point de basculement qu’a représenté le premier confinement ainsi que de l’articulation des deux années sous pandémie.

Comme d’habitude, vous y retrouverez des textes de collègues témoignant du travail au cours des différents ateliers proposés par l’ACF ou lors des Journées avec nos invités en 2020 et 2021.

Jérôme Lecaux et Bénédicte Jullien nous y font l’honneur de la publication d’une conférence prononcée lors de nos Journées d’Études, et Claudine Valette-Damase répond à un entretien sur la clinique du vieillir, suite à des Journées en 2021.

Pour retrouver la couverture, le sommaire et l’édito du numéro, CLIQUEZ ICI

Le bulletin est disponible à la vente au prix de 12€ lors des activités en présence, ou en vous adressant à notre responsable de la bibliothèque, Perrine Dauny : perrinedauny@yahoo.fr

Bien à vous,

Sophie Cesano, rédactrice en chef Jacaranda – ACF à la Réunion – 0692 233301

psychanalyse@acf-lareunion.fr
https://acf-lareunion.fr/




Conférence de Nicole BORIE : jeudi 24 février 2022, à 18h, Hôtel Le Relais de l’Hermitage

S’INSCRIRE