Thème de l’année 2015-2016


 

« Psychopathologie de la vie quotidienne»

– Je ne sais pas pourquoi mais ça ne va pas aujourd’hui !
– Je ne retrouve pas mes clés que je range habituellement sur cette table,
– Je ne retrouve pas le nom de cette personne que j’ai croisée ce matin,
– J’essaie de me rappeler des moments de mon enfance, mais ça ne me revient pas,
– J’ai cassé ce beau vase, cadeau de x , auquel je tenais tant ,
– J’ai ratée la sortie alors que je fais tous les jours ce trajet pour me rendre à mon domicile,
– Ma voisine se fait battre et insulté par son compagnon régulièrement mais elle ne le quitte pas,
– Cette adolescente est enceinte à 16 ans comme sa mère l’a été avant elle,

Autant de façon de décliner, ce qui nous surprend au quotidien. Ces surprises et incompréhensions peuvent s’interpréter comme des manifestations de l’inconscient.
Freud a montré comment le rêve est la voie royale d’accès à l’inconscient. En 1901, dans « Psychopathologie de la vie quotidienne », il dessine d’autres chemins vers cette part qui échappe à notre contrôle et qui par ses manifestations traduit nos désirs.
Lacan lui emboîte le pas à travers ses Ecrits en mettant l’accent sur la fonction de la parole et du langage.
Pour nous introduire au champ de la psychanalyse et en savoir quelque chose, rien de tel qu’une cure mais pas sans l’étude des textes et concepts fondamentaux.

Aussi pour ce séminaire d’introduction à la psychanalyse, nous vous proposons de cheminer dans ces deux ouvrages :
– Psychopathologie de la vie quotidienne de Freud
– Les formations de l’inconscient de Lacan.
En faisant des escales sur des concepts fondamentaux : l’inconscient, les formations de l’inconscient que sont les rêves, les lapsus, les actes manqués…en essayant de dégager dans le « ça ne va pas ! », mais qu’est qui ne va pas ?

Nous proposons à ceux qui souhaitent s’engager dans ce travail 4 rencontres, les mercredis, de 18h à 20h, à l’ITEP au Mont Roquefeuil

2 décembre 2015, 3 février 2016, 6 avril 2016, 8 juin 2016.

 

image002

**Responsables : Marie Antoinette Caïlasson,Marie-Pierre Audouy, Cécile Chignac-Richard

Abonnez-vous à notre newsletter